Déontologie

Basées sur la confiance et l’alliance thérapeutique, les consultations sont proposées dans un respect d’éthique, de déontologie et de confidentialité.

Le sophrologue ne concurrence pas les professionnels de la santé. Il ne pose pas de diagnostic, n'influence pas les choix thérapeutiques de ses clients ou patients. En restant scrupuleusement dans les limites de ses compétences, il est un auxiliaire précieux pour les professionnels de la santé.

La sophrologie peut accompagner un traitement médical, en aucun cas elle ne peut s’y substituer.